Le centre commercial de SQY préfère laisser ses néons allumés la nuit


Pour la première fois depuis sa création, le Clan du néon de St-Quentin-en-Yvelines a eu affaire à une opposition lors de son action du 21 mars dernier. En effet, comme nous l’avons rapporté dans notre dernier compte-rendu, les forces de sécurité du centre commercial de l’agglomération sont intervenues pour nous empêcher d’éteindre les enseignes des commerces restées allumées après leurs fermetures. De leur propre aveu, leur intervention était planifiée et notre venue attendue, notre action se voulant transparente et ayant été annoncée. Si notre “interpellation” s’est déroulée dans le calme et une atmosphère globalement détendue, tout comme les échanges avec la police qui en ont résulté, elle pose la question de la politique énergétique de l’entreprise propriétaire de cet espace.

En refusant notre action l’entreprise Hammerson, propriétaire de l’espace commercial de St-Quentin-en-Yvelines, choisit de laisser ces enseignes allumées malgré l’importance de leur consommation énergétique et les milliers de watts gaspillés chaque nuit. Plus grave encore, comme nous avons pu le constater lors de notre passage au poste sécurité, les néons et vitrines des magasins situés à l’intérieur de la partie couverte du centre commercial et fermée au public par des rideaux métalliques, restent eux aussi allumés ! Alors que l’entreprise Hammerson met en avant ses efforts pour réaliser des économies d’énergie et annonce une politique environnementale responsable, nous ne pouvons que regretter que ces promesses ne se concrétisent pas et ne restent qu’un outil de communication.

Présent dans de nombreuses villes de France, le Clan du néon est composé de citoyens libres et conscients de leurs droits militant contre le gaspillage énergétique et la pollution visuelle dans l’espace public. Notre action est par nature non-violente et assumée, et contrairement à ce qui a pu être mentionné dans l’article du Parisien du 24 mars 2011, nous ne souhaitons pas que nos visages soient floutés : nous ne cachons pas notre identité, et nos actions (conviviales) sont respectueuses de l’intégrité des biens et des personnes. De cette manière, nous constatons que de nombreux commerces et/ou entreprises laissent leurs enseignes allumées inutilement, tandis que les ménages sont appelés à faire des économies d’énergie pour réduire leur impact sur le changement climatique. Ces comportements insupportables sont en partie responsables de la surconsommation énergétique conduisant à des choix de production dangereux pour l’environnement, comme le prouve tristement l’actualité.

Ainsi, nous appelons la société Hammerson, et l’ensemble des commerçants du centre commercial de St-Quentin-en-Yvelines à prendre clairement position et à mettre en place une politique énergétique répondant aux exigences de notre époque. Dans le cas d’un refus ou d’une absence de réponse, nous nous verrions obligés de poursuivre nos actions. Plus que des annonces, notre époque réclame une culture de la sobriété énergétique afin de préserver la planète pour les générations futures.

Mots-clés : , ,

3 Responses so far.

  1. Bonjour, vous pouvez nous contacter par mail clanduneon (a] gmail.com si vous voulez. (même si on répond pas beaucoup…) On est pour l’indépendance des groupes et l’extinction progressive du clan du néon si possible. :-)

    C’est scandaleux que vous ayez été arrêtés par la sécurité, je dirais presque qu’ils n’ont pas le droit et ça m’aurait mis hors de moi…. Qu’ont-ils avancé comme argument ? Nous nous masquons nos visages car on ne voit pas pourquoi on devrait payer pour tout le monde, on est des citoyens génériques, n’importe qui pourrait et devrait être à notre place. Mais votre positionnement est tout aussi valable.

  2. Yo dit :

    Au delà des arguments, je crois que les vigiles ont surtout agi comme leurs responsables leur ont demandé de le faire : ça aurait été difficile pour eux de justifier leur inaction en nous voyant éteindre des néons face aux caméras. Sinon, leurs explications concernaient le risque de briser une vitrine en tombant dessus, le fait que les néons ne nous appartiennent pas, le doute concernant nos intentions…

    Pour notre part, nous avons fait le choix d’agir à visages découverts, puisque notre action est parfaitement assumée et même revendiquée. Et de toute façon éteindre une enseigne n’a rien d’illégal : à part du temps au PC sécurité nous n’avons rien à perdre.

  3. Oliver dit :

    C’est scandaleux que vous ayez été arrêtés par la sécurité, je dirais presque qu’ils n’ont pas le droit et ça m’aurait mis hors de moi…. Qu’ont-ils avancé comme argument ? Nous nous masquons nos visages car on ne voit pas pourquoi on devrait payer pour tout le monde, on est des citoyens génériques, n’importe qui pourrait et devrait être à notre place. Mais votre positionnement est tout aussi valable.
    +1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>