Synthèse débat 7 mai – Thème le vélo


Difficultés par rapport à l’usage du vélo à SQY:

-Le vélo n’est pas actuellement considéré comme un véritable moyen de transport, pas de respect pour ce mode de déplacement.

-Ville très étendue, pas toujours facile de se rendre jusqu’aux gares à vélo, trop longues distances.

-Travailleurs pressés car travaillent loin parfois, pas le temps de prendre le vélo. Oui mais il faudrait se battre pour avoir le temps et trouver des emplois près de chez soi. Oui mais pas forcément envie d’habiter à proximité des gros pôles d’emploi, pas beaux.

-Est-ce que les villes nouvelles sont des modèles ? Impression qu’on a recréé des mini-Paris

Idées pour développer l’utilisation du vélo par tous :

-Il faudrait des lieux où les vélos ne risquent pas de se faire voler, car cela arrive souvent et des personnes peuvent du coup se décourager. Par exemple des parkings surveillés par des gardiens aux abords des gares et autres lieux très fréquentés. Cela pourrait aussi créer des emplois. Existe à Amsterdam antre autre. Caméras de vidéo-surveillance ? (cela divise l’opinion).

-Apprendre à mieux protéger son vélo des vols. Mais il faut que ça reste pratique pour les utilisateurs.

-Faire de nouvelles pistes cyclables et en rénover certaines (à SQY il n’y a pas eu de nouveauté depuis la création des premières pistes cyclables).

-Vélos en libre-service dans la Communauté d’Agglomération (avec la question du financement par la publicité comme ceux qui existent déjà ?)

-Faire en sorte que cela rentre plus dans les mentalités : éducation, information, sensibilisation…

-Faire un sondage, par questionnaires, sur l’utilisation du vélo dans la CA. Cela pourrait donner une légitimité et un poids à des revendications.

-Mettre en place un système de déplacements par vélos-taxis (pousse-pousses).

-Créer une « Carte Verte » centrée sur le lieu d’habitation et non toujours sur Paris comme la carte Navigo. Plus on travaillerait loin de son lieu d’habitation, plus la carte serait chère. Pour inciter les gens à travailler près de chez eux. Oui mais injustice pour les personnes qui n’auraient vraiment pas le choix. Et problème d’enfermement des cités sur elles-mêmes.

-Rendre les lieux d’habitation plus vivant avec des emplis, services, commerces de proximité.

-Trains plus facile d’accès aux vélos. Cheminements spécial vélos dans les gares.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>