ACTION de sensibilisation du collectif des déboulonneurs de Saint-Quentin-en-Yvelines – samedi 4 décembre 2010


Rendez-vous à 14h00 à la Diagonale (pl. Charles-de-Gaulle, Gare SNCF station St Quentin-en-Yvelines / Montigny-le-Bretonneux (RER C)).

Le Collectif des déboulonneurs, créé en 2005 dans la région parisienne, poursuit son action d’envergure nationale contre le système publicitaire. Le collectif de Saint-Quentin-en-Yvelines organise sa première action contre le système publicitaire ce samedi 4 décembre. Il effectuera une action de recouvrement de panneaux publicitaires, de mobilisation et de sensibilisation du public.

Publicité partout, tranquillité nulle part !

Le système publicitaire incite à la surconsommation, au gaspillage, à la pollution et fait souvent l’apologie de comportements irresponsables. En entretenant la convoitise et la frustration, il est source de sur-endettement, de délinquance, de violence pour les plus démunis. Il réduit l’existence à la consommation, les fêtes à des opérations commerciales, l’imaginaire et les idéaux à des arguments de vente.

De plus, quand elle est associée à un dispositif de rétro-éclairage, la publicité constitue un gaspillage énergétique. À l’heure des économies d’énergies, il convient de mener une réflexion sur l’utilisation des panneaux lumineux.

Par ses dimensions exagérées, la publicité s’impose aux individus dans l’espace public et il n’y a aucun moyen d’y échapper. Élément de mobilier urbain, elle constitue également par son emprise au sol une sur-occupation de l’espace public.

L’inertie des pouvoirs publics face aux enjeux environnementaux et sociaux, à la privatisation rampante de l’espace public, aux lois bafouées, au non-respect des libertés individuelles, nous poussent à nous mobiliser.

Revendications des déboulonneurs:

Obtenir des pouvoirs publics une nouvelle loi et un décret d’application qui ramènent la taille maximale des affiches à celle pratiquée pour l’affichage associatif à Paris : 50 × 70 cm ; limiter les dispositifs à 2 m2 maximum, avec une densité raisonnable en fonction du nombre d’habitants. Atteindre cet objectif précis et limité constituera une première brèche dans le système publicitaire.

Le collectif souhaite l’ouverture d’un vrai débat national sur la place de la publicité dans l’espace public et qu’un nouveau droit soit enfin reconnu : la liberté de réception. Corollaire de la liberté d’expression, chacun doit être libre de recevoir ou non les messages diffusés dans l’espace public.

Collectif des Déboulonneurs de St Quentin en Yvelines
deboulonneurs[at]crep-stqy.net
Site internet local: www.crep-stqy.net
Site internet national: www.deboulonneurs.org
décembre 3rd, 2010

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>